Takis Shelter Interview

Takis shelter Rencontre

Crète - Ierapetra

Lors de mon séjour en Crète en Mai 2021, j’ai vécu une aventure que j’attendais depuis près de trois ans. C’est à dire qu’à l’époque j’étais tombée sur une vidéo de @thedodo qui parlait d’un homme ayant tout lâché pour s’occuper d’animaux des rues. Cet homme c’est Takis. Connu comme @takisshelter.

Ces trois années durant j’ai suivi l’avancée du refuge de Takis et des animaux qu’il sauvait. J’ai assisté sur mon écran à la construction de sa maison, jusqu’à ce qu’il me la fasse visiter. J’ai rencontré un homme bon, simple, respectueux, qui, grâce aux donations, a créé un refuge spectaculaire, ombragé d’oliviers. J’y ai aussi rencontré Apostolia qui gère les adoptions, Nadia qui est infirmière, Marco l’homme à tout faire.

Cela étant, cette aventure ne fait que confirmer mon envie de faire plus, à mon niveau, pour continuer à aider les animaux que je peux aider. C’est mon « pourquoi », mon moteur dans mes projets actuels.

Avant la rencontre

Anecdote

Ierapetra

Ville du sud-est de la Crète

J’ai donc rendez-vous avec Apostolia à Ierapetra, sur le parking du Lidl.

J’arrive en avance, évidemment, qui vient à ma rencontre?

Une chienne.                              Calme, sympathique, avec un collier. Je me dis qu’elle doit avoir un propriétaire car elle n’est pas mal en point.

Nous restons ensemble jusqu’à l’arrivée d’Apostolia.

Finalement, après reflexion et un appel à Takis, la chienne est emmenée au refuge.

Je reviendrais sur cette anecdote dans une vidéo youtube, car elle s’est terminée en Allemagne…

l'Arrivée au refuge

Le refuge en vue, j’ai alors des papillons dans le ventre. Je suis comme une gamine, excitée par la découverte de quelque chose qu’elle attend depuis longtemps. Une joie profonde m’envahit. 

Le refuge n’est franchement pas possible à trouver. La route n’est pas très bonne, on passe par un terrain vague qui semble servir de déchetterie, puis ça grimpe, ça tourne, c’est poussiéreux. On commence finalement à apercevoir les oliviers du domaine, puis la maison de Takis.

Mon dieu quelle excitation à ce moment-là. Je suis très émue.

Takis nous attend, torse nu, souriant.

Takis

Le voilà enfin. Au milieu de ses chiens. Cet homme qui m’inspire depuis ces trois dernières années, qui m’a fait prendre conscience qu’au lieu de regarder les animaux des rues dans le besoin et ressentir de la tristesse, je pouvais aussi agir, les nourrirs, leur donner de l’eau en ayant tout au préalable dans mon véhicule. 

Parfois, les réponses sont juste devant nos yeux, mais nous n’avons pas encore l’éveil nécessaire pour les voir.

Il est devant moi, me dit bonjour et me serre la main. Ma timidité reprend le dessus,  je suis par ailleurs très impressionnée de le rencontrer. J’ai envie de lui demander s’il peut m’accorder du temps pour une interview, mais le voilà déjà parti en ville pour une urgence.

Globalement, c’est grâce à Apostolia qui est responsable des adoptions que la rencontre a vraiment eu lieu. Un bout de femme fantastique. Elle a parlé à Takis de ma demande d’interview; de ce fait, j’ai pu la réaliser et en prime, passer plus de temps avec Takis.

Dans le but d’en apprendre plus sur Takis et son refuge voici donc l’interview :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.